Petite chronique, suite…

Share

Première initiative publique, le 19 novembre la population avec ses élus est reçue par le délégué départemental de l’Agence Régionale de la Santé.

La démonstration est claire: les mauvezinois ne lâcheront pas les lits de médecine….

C’est avec gravité qu’ils sont venus défendre le droit à l’égalité d’accès aux soins.

La population s’invite dans le débat! Elle témoigne de sa détermination à conserver le service de médecine dans l’hôpital local.

La salle de réunion n’était pas assez grande pour accueillir tout le monde!

UN SEUL OBJECTIF: FAIRE PRÉVALOIR LA RAISON HUMAINE SUR LA RAISON COMPTABLE!

G. Marcet, Conseiller Général du canton, remet à M. Blay, délégué départemental de l’ARS, la pétition comportant 4000 signatures demandant le maintien des lits de médecine à Mauvezin.

Le délégué s’engage à transmettre à M. X. Chastel, directeur de l’ARS l’ensemble des éléments portés par la délégation, (pétitions, projet alternatif, exigence de prise en compte de la réalité socio-sanitaire du bassin de vie mauvezinois)  avant la prise de décision qui doit intervenir vers le 15 décembre.


Share

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>